Urbanisme et logement

Jouars-Pontchartrain aujourd'hui : une commune rurale et résidentielle :

La commune de Jouars-Pontchartrain est constituée d'un centre-ville (Pontchartrain) et de six hameaux : Chennevières, la Dauberie, Ergal, Jouars, les Mousseaux, la Richarderie. L'ensemble s'étend sur une superficie de 965 ha.

L'habitat est constitué principalement de grands logements (pavillons et villas) occupés par leur propriétaire. Le logement collectif est peu développé et le déficit en logements sociaux important.

La population s'élève à 5.129 habitants (recensement de 2006). Sa croissance est lente puisque, depuis plusieurs années, elle ne progresse que de 1% par an.

On assiste néanmoins à un relatif rajeunissement de cette population, des familles avec enfants venant s'installer dans certains quartiers (Pré des Fontaines, par exemple). L'un des effets de ce rajeunissement est la nécessité d'agrandir le groupe scolaire.

Il importe donc que l'équipe municipale dessine une vision prospective du devenir de l'espace communal : la question du logement est, de ce point de vue, prioritaire

L'habitat à Jouars-Pontchartrain : évolution et perspectives :

Le PLHI : un projet communautaire

La commune de Jouars-Pontchartrain appartient à une communauté de communes, dénommée Cœur d'Yvelines, laquelle compte six autres communes : Beynes, Neauphle-le-Château, St-Germain-de-la-Grange, Saulx-Marchais, Thiverval-Grignon, Villiers-St-Frédéric.

Ce rapprochement a permis la mise en commun de moyens (humains, matériels, administratifs) et le transfert d'un certain nombre de compétences de l'échelon communal vers celui de la communauté : c'est ainsi le cas du traitement des déchets, de certains travaux de voirie, de l'aménagement de zones d'activité, de la construction et de la gestion d'équipements, de l'instruction relative au droit du sol.

Mais c'est aussi, pour Cœur d'Yvelines, la volonté de conduire une réflexion commune sur l'évolution de l'habitat sur le territoire communautaire. Ainsi, la loi SRU (Solidarité Renouvellement Urbain - 2000) a-t-elle fourni aux élus communautaires l'opportunité d'élaborer un Programme Local de l'Habitat Intercommunal (PLHI).

Le PLHI proposé par Cœur d'Yvelines se fixe comme objectifs de :

  • Favoriser une urbanisation permettant une gestion économe du foncier et la préservation des espaces agricoles;
  • Renforcer et rééquilibrer l'offre de logements sociaux locatifs;
  • Répondre aux besoins de publics spécifiques: personnes défavorisées, personnes âgées, gens du voyage, étudiants, handicapés, personnes en difficulté.

Dès lors que ce programme est adopté par chaque commune et validé par le Préfet, sa déclinaison au niveau communal a des incidences sur les choix en matière d'habitat : volume et types de logements (individuel, collectif), poids du parc locatif, gestion du foncier, taux de croissance, etc...

Dans cette perspective, la commune a défini des axes de réflexion lesquels devraient, à moyen terme, se concrétiser par l'aménagement de certains espaces du territoire communal et par la rénovation de bâtiments existants, ceci afin de répondre aux besoins croissants en matière de logement.

Les perspectives pour la commune de Jouars-Pontchartrain:

L'équipe municipale élabore actuellement un programme de production de logements sur notre commune prenant en compte plusieurs aspects :

  1. La compatibilité avec le PLHI : d'une durée de 6 ans, il devra respecter les caractéristiques et les préconisations contenues dans le PLHI de Cœur d'Yvelines ;
  2. Une croissance maîtrisée : le seuil démographique de 6.000 habitants ne devrait  pas être dépassé ;
  3. Une diversité dans les types de logements : maisons individuelles, maisons de ville, habitat collectif ;
  4. Une diversité dans les financements : financement libre, financement aidé, locatif social, logement étudiant ;
  5. Une extension limitée de l'urbanisation associée à une densification de l'espace urbain existant (occupation des « dents creuses », divisions de terrains) ;
  6. Une plus grande mixité sociale : logement social, hébergement d'urgence, publics spécifiques.

 

Le PLU (Plan Local d'urbanisme)

La loi SRU substitue désormais le PLU (Plan Local d'Urbanisme) au POS (Plan d'Occupation des Sols).

L'actuel POS de la commune de Jouars-Pontchartrain date de l'année 2000. Il a, depuis, connu quelques modifications mais il est clairement apparu qu'il y avait lieu de le réviser complètement, ceci afin de respecter les nouvelles dispositions législatives et de prendre en compte les orientations de l'équipe municipale concernant l'occupation et la gestion de l'espace communal.

La réflexion a commencé au niveau des élus. La population y sera naturellement associée. Dès que le calendrier sera mis au point, toutes les informations relatives à l'élaboration du PLU seront portées à la connaissance  des Chartripontains.

Il faut donc s'attendre à ce que, dans les années à venir, le paysage de Jouars-Pontchartrain se modifie, compte tenu des projets en cours en matière d'urbanisme et d'habitat. Pour autant, le caractère rural de la commune sera préservé car c'est le cadre de vie que les Chartripontains se sont choisi : ils y sont particulièrement attachés et l'équipe municipale s'est engagée à le respecter.

Les nouvelles constructions, les aménagements, les rénovations devront s'intégrer harmonieusement au paysage actuel et contribuer ainsi à la modernisation et à l'enrichissement du patrimoine communal.

Les Chartripontains seront informés régulièrement de la mise en œuvre des projets (site Internet, journal municipal, affichages, réunions,...). Leur avis nous est précieux : qu'ils n'hésitent pas à nous en faire part par le canal de leur choix.

Aide à la navigation

En 1 clic

Quelques liens